Magnificat

Saint Luc, 1, 46 -55

Ce cantique, inspiré à la très Sainte Vierge, Mère de Dieu, lorsqu’elle salua sa cousine Elisabeth, est le chant naturel de l’Action de grâces ; il célèbre les merveilles que le Seigneur a accompli en elle ; ses jugements sur le monde ; ses miséricordes sur Israël. On le chante debout, parce qu’il fait partie du Saint Évangile.

 (On peut faire une neuvaine de Magnificat en action de grâces)

 

agnificat * anima mea Dóminum ;

Et exsultávit spiritus meus : * in Deo salutári meo

Quia respéxit humilitátem ancillae suæ : * ecce enim ex hoc beátam me dicent omnes generatiónes.

Quia fecit mihi magna qui potens est ; * et scantum nomen ejus.

Et misericórdia ejus a progénie in progénies * timéntibus eum.

Fecit poténtiam in bracchio suo : * dispérsit supérbos mente cordis sui.

Depósuit poténtes de sede, * et exaltávit húmilies.

Esuriéntes implévit bonis : * et divites dimisit inánes.

Suscépit Israël púerum suum, * recordátus misericórdiae suæ.

Sicut locútus est ad patres nostro, * Abraham, et sémini ejus in sæcula.

Gloria Patri, et Filio, et Spiritui Sancto,

Sicut erat in principio, et nunc et semper :
Et in sæcula sæculórum.

Amen.

 

 

Notre Dame miraculeuse des roses, San Damiano, Mère de la consolation et des affligés

on âme exalte le Seigneur ;

Et mon esprit a tressailli de joie en Dieu mon Sauveur.

Parce qu’il a jeté les yeux sur la bassesse de sa servante.

Désormais toutes les générations me proclameront bienheureuse.

Parce que le Tout-Puissant a fait en moi des merveilles :

Et son nom est saint.

Et sa miséricorde s’étend d’âge en âge, sur ceux qui le craignent.

Il a déployé la force de son bras : il a dispersé les superbes aux cœurs enivrés d’orgueil :

Il a renversé les puissants de leurs trônes, et Il a élevé les humbles.

Il a rassasié de biens les affamés, et il a renvoyé les riches les mains vides.

Il a pris sous sa garde Israël, son serviteur, se souvenant de sa miséricordieuse promesse.

Comme Il l’avait dit à nos pères, à Abraham et à sa postérité pour toujours.

Gloire au Père, au Fils et au saint Esprit.

Comme il était au commencement, maintenant et toujours
Et dans les siècles des siècles.

Ainsi soit-il.

 

 

" Je donnerais tous les Pères de l'Eglise, tous les doctes Prophètes pour les dix versets du Magnificat."

Paul Claudel (Ma Conversion)

 

 

"Si j'aime la Très Sainte Vierge Marie, je suis sûr du ciel"

A Jésus par Marie - Par Marie à Jésus - A Jésus par Marie